Madeleines choco miel

Je fais la plupart du temps des recettes sucrées light avec beurre allégé et édulcorant. Néanmoins, pour continuer sur la durée à tenir le coup et pour éviter les craquages, je cuisine également des recettes sucrées non light. Bien évidemment, les proportions restent raisonnées. Cette recette est tirée du livre Gü, l’ouvrage de pâtisserie de la célèbre marque, qui recense de superbes recettes à base de chocolat ! Un conseil, ce livre est à feuilleter le ventre plein !
En général, la réalisation des madeleines nécessite peu d’ingrédients et peu de quantités. Du coup, si on se limite à une madeleine, c’est un petit plaisir que vous pouvez vous octroyer sans problème. Avec cette recette choco-miel, une madeleine est comptabilisée 4 sp en bleu et franchement, avec un bon café, cela vaut vraiment le nombre de points !

Liste de courses (pour 12 madeleines)

75 gr de beurre doux//60 gr de farine//1 cuillère à soupe de cacao non sucré//1 œuf//45 gr de sucre//2 cuillères à café de miel//5 ml de lait écrémé//1 cuillère à café de levure chimique

Dans une casserole sur feu doux, faites fondre le beurre et réservez-le. Dans un saladier, tamisez la farine, le cacao et la levure chimique. Dans un second saladier, battez l’œuf avec le sucre et le miel. Ajoutez-y le mélange avec la farine. Versez le lait dans un bol et incorporez le beurre fondu. Ajoutez-les à la pâte, mélangez bien et laissez au frais pendant au minimum 2 heures.
Beurrez un moule à madeleines, remplissez au trois quart chaque empreinte de pâte et replacez au frais pour 30 minutes minimum. La pâte est particulièrement compacte et collante mais elle prend une belle forme à la cuisson.
Préchauffez votre four (ne pas utiliser la fonction chaleur tournante) à 200°C. Une fois le four bien chaud, baissez-le à 180°C et placez votre plaque bien froide dans le four pour 9 minutes de cuisson ( la cuisson varie vraiment d’un four à l’autre ; il m’a fallu pas mal de fournées avant de trouver la bonne cuisson).
Attendez quelques minutes avant de démouler et de faire refroidir les madeleines sur une grille.

Mon grain de sel

Les temps de pause au frigo sont indispensables car c’est le choc thermique entre le moule et la préparation froides et le four très chaud qui crée la bosse de la madeleine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s